Voyager hors des sentiers battus en Corée du Sud

Au lever du soleil, sur le lac de Goesan dans le chungcheongbuk-do, une brume mystérieuse plane au-dessus de l’eau et crée une atmosphère magique, qui ne dure que le temps d’une heure, à peine. Au milieu de cette brume qui avance en volutes glacées sur le fil de l’eau, cinq ou six maisons flottantes au toit rouge, depuis lesquels les pêcheurs viennent dès l’aurore attendre patiemment, engoncés dans leurs gros manteaux noirs, que les carpes mordent à l’hameçon.

Tous les matins, ils doivent assister à ce moment mystique, flottant sur l’eau ou les nuages, on ne sait plus bien.

Quand le brouillard se lève, l’irréalité du lieu disparaît et laisse place aux couleurs de la montagne rougissante se reflétant sur le lac. Et puis sur le côté, les ginkos perdent leurs feuilles jaunies qui recouvrent le sol.
Vous l’aurez compris : le lac de Goesan, c’est un lieu que l’on connait bien trop peu, mais à visiter sans plus attendre, en petit groupe pour ne pas briser la magie du lieu. En vidéo :

Après le lac, vous pouvez ensuite explorer les montagnes environnantes, et le temple Gagyeonsa.

Informations pratiques :

Transport:
Goesan, à deux heures de Séoul, peut tout à fait être visité en une journée, ou une nuit/une journée si on veut y être pour le lever du soleil.

Le mieux, c’est vraiment la voiture, surtout pour trouver un hôtel et profiter du lac. Je n’ai pas pris le bus mais voici les informations que j’ai trouvées :
Bus : depuis Dong Seoul Bus Terminal (métro Gangbyeon), prendre un bus direct jusqu’au terminal de Goesan (괴산군). Depuis le terminal, il y a un bus orange qui va jusqu’au lac, en 30 minutes : il faut le prendre à l’arrêt Goesan Cheong-cheon (괴산 청천), jusqu’a l’arrêt Yangkok 1-li 양곡1리. Pour ceux qui comprennent un peu le coréen, voir sur naver : Transport Goesan.

Logement :
C’est une petite ville, donc il n’y a pas beaucoup d’hôtels et pas d’infrastructures d’accueil pour les touristes. Il y a a un love motel aux allures comiques près du terminal, mais qui était complet à notre arrivée. Nous avons conduit un peu plus loin et découvert un drive motel (très drôle, on gare sa voiture dans un petit garage qui donne directement sur une chambre d’hôtel, que l’on paye dans une machine. Aucun contact avec du personnel, entrée ni vu ni connu. L’ingéniosité de l’adultère n’a pas de limite en Corée haha). Très propre, parfait, 40 000 won la chambre. Géolocalisation Hotel Goesan.

Restaurant :
Je recommande très fortement le restaurant Noodles Dream, en centre ville du Goesan, dans une maison semi-traditionnelle, qui propose de délicieux plats coréens : nouilles au sésame, bibimpap et une soupe, etc. Localisation sur google map.
Suivez-moi sur facebook ou instagram pour suivre les nouveaux articles !